Joomla TemplatesBest Web HostingBest Joomla Hosting

L'Economiste du 20 mai 2016

Intérêts moratoires: Ce qui va changer

Ils s’appliqueront aux marchés de l’Etat, des régions, établissements publics…
Exigibles après un délai de 60 jours au lieu de 90
Le texte en vigueur à partir du 1er janvier 2018



Après plusieurs mois de tractations, le projet de décret sur les intérêts moratoires est enfin en ligne sur le portail du SGG. Les opérateurs économiques disposent d’un délai de 30 jours pour émettre leurs remarques et formuler des propositions.
Les intérêts moratoires sont aux marchés publics ce que sont les pénalités de retard pour les transactions commerciales du privé. Sauf que le mode opératoire et le montant sont différents. Parmi les nouveautés du projet de texte par rapport au décret de 2003, l’élargissement du champ d’application.

Lire la suite...

 

Éco du 19 mai 2016

Certification : Salama est là !

Imanor met en place un système national de certification des systèmes de management de la Santé et la Sécurité au Travail (SST) adaptée aux petites et moyennes entreprises (PME).

L’Institut Marocain de Normalisation (Imanor) a lancé un système national de certification des systèmes de management de la Santé et la Sécurité au Travail (SST) adaptée aux petites et moyennes entreprises (PME), baptisé «Salama».

Lire la suite...

 

L'Economiste du 17 mai 2016

Risques naturels: Le Maroc mal protégé

Absence de loi-cadre et pléthore d’intervenants
Déficit de coordination aggravé par des textes obsolètes
La Cour des comptes dresse un constat inquiétant



C’est le mode «sapeur pompier» qui prévaut toujours en ce qui concerne la gestion des risques naturels. Le constat est dressé par la Cour des comptes dans son rapport en date d’avril 2016. Ce dernier procède à l’évaluation de tout le cycle de gestion des risques ainsi que le niveau d’efficacité des organismes et dispositifs mis en place. Avec bien évidemment un benchmark de certains pays.
D’emblée, une remarque de taille est relevée: la majorité des pays fait une large place au risque naturel dans l’élaboration de leurs politiques publiques.

Lire la suite...

 

L'Economiste du 17 mai 2016

Catastrophe

Le débat sur l’urbanisme s’invite désormais par sa dimension la plus dramatique, celle des risques qu’il fait courir pour les vies humaines. Un peu comme ces campagnes de prévention contre les accidents de la route, où il faut montrer les images d’horreur pour sensibiliser. Le dernier rapport de la Cour des comptes s’intéresse en réalité à des catastrophes pas si naturelles que cela.
Une partie du risque se nourrit de comportements (ou de non-comportements) humains qui peuvent être lourds de conséquences, même à fréquence faible. Ce sont ces fameux «cygnes noirs» contre lesquels prévient le chercheur marocain Mohamed Abdellaoui (voir en page II).

Lire la suite...

 

Le Matin du 10 mai 2016

Marchés des travaux
Ce que prévoit le nouveau cahier des clauses administratives générales


Le décret portant approbation du cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés des travaux a obtenu le feu vert du dernier Conseil du gouvernement. Il prévoit notamment l'appui aux moyens de règlement des différends à travers l'introduction de nouvelles méthodes comme la médiation et l'arbitrage et la réduction du délai de traitement des plaintes qui émanent aussi bien du maître d'ouvrage que de l'autorité concernée par ce projet de texte.

Lire la suite...