Joomla TemplatesBest Web HostingBest Joomla Hosting

Le Matin du 1er aout 2014

Projet de loi sur le partenariat public-privé
Le CESE insiste sur le renforcement du principe de la préférence nationale


Compte tenu de l’importance du projet relatif au partenariat public-privé, l’institution de Nizar Baraka a traité ce dossier en deux mois. Dès sa saisine, la commission des affaires économiques et des projets stratégiques du CESE avait mobilisé ses membres pour examiner le cadre réglementaire relatif à ce texte.

Lire la suite...

 

Libération du 22 juillet 2014

La crise du BTP impacte les autres secteurs
Baisse de 4,4 % des ventes de ciment au premier semestre 2014


«Quand le bâtiment va, tout va!». Cet adage partagé par les différents opérateurs économiques, en particulier ceux du bâtiment et travaux publics (BTP), semble ne plus correspondre au cas du Maroc durant les deux dernières années. Cette sentence qui se répète parmi les promoteurs immobiliers à chaque fois que la conjoncture se dégrade, ne cesse d’être ressassée par ces derniers depuis la mi-2012.

Lire la suite...

 

Avis de Décès

Le Président de la Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics a la douleur de porter à la connaissance des membres de la FNBTP et à l’ensemble des entrepreneurs du BTP, le décès le 10 du mois sacré du Ramadan du regretté Abdellah EL HAJJI, fondateur de l’Entreprise EL HAJJI, survenu à la Mecque où il fut inhumé.

Lire la suite...

 

Salon International du Bâtiment

 

L'Economiste du 14 juillet 2014

Contrats spéciaux de formation: Ce qui va changer

- Dossiers allégés, procédures dématérialisé, délais écourtés…
- Les remboursements seront améliorés pour les formations groupées
- Les PME n’en profitent qu’à hauteur de 2 ou 3%


Malgré les réformes opérées, rien n’y fait, les contrats spéciaux de formation (CSF) offrant aux entreprises la possibilité de financer leurs actions de formation n’attirent pas grand monde. Même si toutes les structures ont grand besoin en cette conjoncture difficile de compétences qualifiées, aujourd’hui rares sur le marché, la majorité exclut le recours au CSF.

Lire la suite...