Joomla TemplatesBest Web HostingBest Joomla Hosting

Aujoud'hui le Maroc du 28 mars 2016

Toufik Cherradi : Net développement de l’auscultation des ouvrages de génie civil au Maroc

Le congrès Diagnobéton a clôturé ses travaux vendredi 25 mars à Marrakech. Ce congrès francophone a été organisé par l’Université Cadi Ayyad-Marrakech, l’Université de Sherbrooke-Canada, le Laboratoire Public d'Essais et d'Etudes (LPEE), la Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics (FNBTP), le Groupement Interprofessionnel d'Aide au Conseil –BTP (GIAC BTP) et l’Association Universitaire Marocaine du Génie Civil- Bâtiment et Travaux Publics (AUMGC-BTP). Le thème de ce sixième congrès a porté sur les méthodes d'auscultation et d'évaluation des ouvrages de génie civil et s'est tenu pour la première fois en Afrique et dans le monde arabe. A cette occasion, M. Toufik CHERRADI, Président de la Commission Formation de la FNBTP nous dévoile l'expérience marocaine dans ce domaine.

ALM : Le «Diagnobeton 2016» se tient pour la première fois en Afrique. Qu’est-ce qui a motivé les organisateurs à choisir le Maroc pour la tenue d’un tel événement ?
Toufik Cherradi : Le Maroc qui a participé aux éditions antérieures du Diagnobeton a déposé sa candidature à Toulouse en 2014 pour organiser cette édition. Cette demande a été acceptée à l’unanimité par les organisateurs. Notons que le Diagnobeton s’est tenu pour la première fois à Béthune (France 2000), ensuite à Namur (Belgique 2002), à Montréal (Canada 2004), en Aix-en-Provence (France 2007),Toulouse (France 2014) et aujourd’hui à Marrakech (Maroc 2016).

Lire la suite...

 

Cérémonie de signature du contrat de performance de l’Ecosystème de l’Industrie des Matériaux de Construction


La Fédération des Industries des Matériaux de Construction (FMC), ses Associations membres, le Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique ainsi que le Ministère de l’Economie et des Finances ont procédé  mercredi 23 mars 2016 à 11h au siège du Ministère à la signature du contrat de l’Ecosystème de l’Industrie des Matériaux de Construction.
Cet écosystème de l’Industrie des matériaux de construction porte des engagements forts à l’horizon 2020, notamment : la création de 28.000 emplois supplémentaires ainsi que la réalisation d’un chiffre d’affaires additionnel de 10,1 Md Dhs et d’une valeur ajoutée industrielle supplémentaire de 2,9 Md Dhs.
Cinq filières sont concernées par cette convention, à savoir le préfabriqué, la céramique, le marbre, l’acier et le ciment.
Le développement de cet écosystème permettra de relever les enjeux liés à la normalisation et au contrôle des normes, à la réduction la facture énergétique des acteurs à travers la valorisation de la biomasse et la gestion des déchets ménagers, à l’industrialisation des filières et à l’amélioration de la compétitivité à l’import et à l’export et de la protection des acteurs contre l’informel.

Lire la suite...

 

L'Economiste du 2 mars 2016

Arriérés Aref
Boussaid débloque 2,7 milliards de dirhams

4,3 milliards de DH de crédits programmés dans la loi de Finances versés d’un seul coup
Souss Massa et Fès-Meknès comptent plus d’entreprises touchées


C'est une bouffée d’oxygène pour les entreprises qui travaillent avec les Aref (académies régionales de l’éducation et de la formation). Le ministère des Finances vient de débloquer 4,3 milliards de dirhams dont 2,7 milliards pour apurer les impayés dus aux entreprises du BTP, notamment. Le traitement des dossiers a démarré au niveau de la Trésorerie générale du Royaume. «La totalité du budget qui devait être transféré aux académies durant l’année est débloqué d’un seul coup», souligne une source proche du dossier.
Généralement, les versements s’effectuent en deux tranches: une au début de l’année et l’autre vers le mois de juin.

Lire la suite...

 

La Vie Eco du 8 mars 2016

Le nouveau contrat programme du BTP signé avant la fin du mois

Cette feuille de route implique les fédérations professionnelles du BTP et du conseil et de l’ingénierie (FMCI). Des contrats d’application seront signés avec plus d’une dizaine de départements ministériels.

Cette fois devrait être la bonne. Le contrat programme du BTP devrait être signé durant la deuxième moitié de ce mois de mars, apprend-on auprès du ministère de l’équipement. Ce contrat programme est constitué d’un contrat cadre devant être paraphé par le chef du gouvernement et les fédérations professionnelles du BTP (FNBTP) et du conseil et de l’ingénierie (FMCI) et des contrats d’application liant ces secteurs à plus d’une dizaine de départements ministériels (Intérieur, Habitat, Industrie, Emploi, Education nationale, Agriculture…).

Lire la suite...

 

Le Matin du 2 mars 2016

Infrastructures autoroutières
Sept nouveaux tronçons à réaliser en partenariat public-privé


Le ministère de l’Équipement, du transport et de la logistique sélectionnera le 22 mars un consultant spécialisé pour lui confier le marché de réalisation d’une étude d’évaluation préalable pour l’aménagement et l’exploitation de 7 projets d’autoroutes dans le cadre d’un PPP.

Le département de l’Équipement compte adopter le principe du partenariat public-privé (PPP) dans la réalisation des infrastructures autoroutières. Le ministère sélectionnera ainsi le 22 mars un cabinet spécialisé pour lui confier le marché de réalisation d’une étude d’évaluation préalable pour la réalisation et l’exploitation des projets d’autoroutes dans le cadre d’un PPP.

Lire la suite...